Options possibles en cas d’échec à l’EAIAC : Foire aux questions

Le mardi 4 janvier 2022, un nouvel examen d’autorisation entrera en vigueur pour les candidates au titre d’infirmière auxiliaire autorisée (IAA) en Ontario. Pour pouvoir réussir à cet examen, le REx-PNMC, les candidates disposeront d’un nombre illimité de tentatives.

Pour chaque tentative échouée au REx-PN, la candidate devra attendre au minimum 60 jours avant de pouvoir repasser l’examen (un maximum de six tentatives par année).

Puis-je également passer l’examen actuel (EAIAC) autant de fois que souhaité?

Non. L’examen actuel pour les infirmières auxiliaires, l'Examen d’autorisation d’infirmière auxiliaire au Canada (EAIAC), est limité à trois tentatives en raison du type d’examen dont il s’agit, c’est-à-dire un examen à choix multiples, employant la théorie classique des tests. Il a été développé sur la base de la « théorie classique des tests », avec laquelle la note obtenue par la candidate à la fin de l’examen peut inclure certaines erreurs de mesure. Par exemple, la candidate peut donner une bonne réponse en devinant. Si elle échoue à l’examen et le repasse par la suite, elle peut retomber sur les mêmes questions et avoir mémorisé les réponses. L’examen pourrait alors noter ses aptitudes en mémorisation, plutôt que ses capacités réelles.

Pour un examen basé sur la théorie classique des tests, plus la personne passe l’examen, plus elle a de chances de le réussir en raison des erreurs de mesure. C’est pour cette raison que le Conseil limite le nombre de passages pour ce type d’examen à trois fois. Ainsi, le résultat final est plus susceptible d’être une mesure fiable et valide.

J’ai déposé une demande d'inscription en Ontario. Pourrai-je passer l’EAIAC et le REx-PN?

L’EAIAC demeurera l’examen d’autorisation pour les infirmières auxiliaires autorisées en Ontario jusqu’à la fin de 2021. Le mardi 4 janvier 2022, le REx-PN deviendra l’examen d’autorisation pour les infirmières auxiliaires autorisées en Ontario et l’EAIAC ne sera plus proposé aux candidates de l’Ontario.

Que se passe-t-il si j’échoue à l’EAIAC trois fois? Ma demande d’inscription peut-elle rester ouverte afin que je puisse passer le REx-PN?

Oui. Le 5 décembre 2019, le Conseil de l’OIIO a approuvé le REx-PN avec un nombre illimité de passages. À compter de cette date, les candidates qui auront déjà été aiguillées vers le Comité d’inscription pour examen de leur dossier, parce qu’elles ont échoué trois fois à l’EAIAC, auront la possibilité de maintenir leur demande d’inscription ouverte auprès de l’OIIO, puis tenter de passer le REx-PN, dès qu’il entrera en vigueur en janvier 2022.

De même, à compter de cette date, les candidates qui ont échoué trois fois à l’EAIAC peuvent choisir de s’adresser au Comité d’inscription, si elles pensent que des circonstances atténuantes peuvent justifier l’annulation de l’une ou plusieurs de leurs tentatives à l’EAIAC.  Si une candidate choisit de présenter son dossier au Comité d’inscription pour examen, alors un avis du Comité d’inscription sera envoyé à la candidate, lui indiquant les étapes suivantes. Autrement, l’OIIO maintiendra sa demande d’inscription ouverte, afin que cette candidate puisse tenter de passer le REx-PN, dès qu’il entrera en vigueur en janvier 2022. 

Que se passe-t-il en cas de circonstances atténuantes pouvant expliquer mes tentatives échouées à l’EAIAC? Puis-je demander un examen de ces tentatives échouées ou dois-je attendre de passer le REx-PN?

Si vous pensez que des circonstances atténuantes peuvent justifier l’une ou plusieurs de vos tentatives échouées à l’EAIAC, vous pouvez déposer une demande d’examen par le Comité d’inscription. Si le Comité valide une circonstance atténuante, il annulera alors la tentative et vous accordera une autre chance de passer l’EAIAC, avant que le REx-PN n’entre en vigueur en janvier 2022. 

Si le Comité décide de ne pas annuler de tentatives, deux options s’offriront alors à vous :

Y a-t-il des limites de temps dont je devrais avoir connaissance si je choisis de maintenir ma demande d’inscription ouverte?

Trois exigences en matière d’inscription sont limitées dans le temps. Une candidate doit :

  1. avoir exercé la profession infirmière au cours des trois dernières années. De nombreuses candidates à l’inscription auprès de l’OIIO satisfont à cette exigence en suivant un programme de formation d’infirmière approuvé par l’OIIO au cours des trois dernières années;
  2. avoir réussi l’examen de jurisprudence au cours des cinq dernières années;
  3. avoir obtenu une attestation de compétence linguistique en anglais ou en français au cours des deux dernières années.

En cas d’expiration de l’une ou plusieurs de ces exigences, vous devrez y satisfaire à nouveau pour pouvoir maintenir votre demande d’inscription ouverte. Pour obtenir de plus amples renseignements sur la façon de satisfaire à ces exigences, consultez la page Web : https://www.cno.org/fr/inscrivez-vous-avec-le-college/criteres-dadmissibilite/

Que se passe-t-il si j’échoue à l’EAIAC deux fois? Devrai-je attendre de passer le REx-PN?

Il n’y a aucune raison d’attendre. Vous avez la possibilité de passer l’EAIAC une troisième fois. Si vous échouez à l'EAIAC une troisième fois, l’OIIO vous proposera alors de maintenir votre demande d’inscription ouverte, afin que vous puissiez passer le REx-PN en 2022.

Pourquoi offrez-vous la possibilité aux candidates de maintenir leur demande d’inscription ouverte?

Le 5 décembre 2019, le Conseil de l’OIIO a approuvé le REx-PN avec un nombre illimité de tentatives. Maintenant que cette décision a été prise, pour faire preuve d'équité envers les candidates, nous donnons la possibilité aux candidates ayant échoué trois fois à l’EAIAC de passer le nouvel examen, dès son entrée en vigueur en janvier 2022. Cela signifie que l’inscription ne sera pas refusée à ces candidates et qu’elles ne devront pas déposer une nouvelle demande d’inscription, si elles souhaitent toujours s’inscrire auprès de l’OIIO. Ainsi, ces candidates économiseront du temps et de l’argent.

Comment l’OIIO a-t-il choisi la date à laquelle il commencerait à proposer de maintenir la demande d’inscription ouverte?

Le 5 décembre 2019 est la date à laquelle le Conseil a approuvé le REx-PN avec un nombre illimité de passages.

Si ma demande d’inscription a été refusée parce que j’ai échoué trois fois à l'EAIAC et que j’ai présenté mon dossier au Comité d’inscription pour examen avant le 5 décembre 2019, est-ce que l’OIIO rouvrira ma demande?

Non. Si votre demande d’inscription a été refusée avant le 5 décembre 2019, alors elle ne sera pas rouverte. Cette date butoir nous permet de gérer les demandes d’inscription de manière équitable et objective.

Vous avez la possibilité de :

  • déposer une nouvelle demande auprès de l’OIIO et attendre de passer le REx-PN en 2022.  (Remarque : Si vous avez suivi vos études en soins infirmiers à l’extérieur du Canada, vous devrez alors déposer une nouvelle demande auprès du Service national d’évaluation infirmière [SNEI]. Pour de plus amples renseignements sur ce processus, veuillez consulter la page : http://www.cno.org/fr/inscrivez-vous-avec-le-college/q-et-r-service-national-devaluation-infirmiere/.)

    Vous devrez prouver que vous satisfaites à toutes les exigences en matière d’inscription, notamment :
    • satisfaire à nouveau à l’exigence en matière de formation infirmière pour pouvoir passer le REx-PN;
    • prouver avoir exercé la profession infirmière au cours des trois dernières années ou suivre un programme de remise à niveau si vous n’avez pas exercé au cours des trois dernières années;
    • avoir réussi l’examen de jurisprudence au cours des cinq derniers années; et
    • fournir une attestation de compétence linguistique obtenue au cours des deux dernières années

OU

  • suivre et réussir un nouveau programme de formation d’infirmière auxiliaire. Si vous parvenez à faire cela avant le mois de janvier 2022, vous disposerez alors de trois tentatives supplémentaires pour passer et réussir l’EAIAC (à la condition que vous le passiez avant le mois de janvier 2022).   
Page mise à jour le 16 décembre, 2019
Dans ce contenu, le féminin est employé sans préjudice et désigne les hommes aussi bien que les femmes.