mars 2019
Actualités

Psychothérapie : Le règlement sur la pratique d’un acte autorisé de son propre chef passe à l'étape suivante

Lors de sa récente réunion, le Conseil a accepté de soumettre les changements proposés au règlement relatif aux actes autorisés de psychothérapie au gouvernement à des fins d'examen et d'approbation.

S'ils sont approuvés par le gouvernement, ces changements permettraient aux IA et aux IAA, qui travaillent dans des milieux communautaires, de pratiquer l'acte autorisé de psychothérapie de leur propre chef, sans ordre, à compter du mois de janvier 2020.

L'acte autorisé de psychothérapie ne s'applique qu'à une composante très distincte de la pratique de la psychothérapie dans son ensemble. Il s'agit d'un acte autorisé car il présente un risque de préjudice significatif pour les patients. Pour comprendre quand une composante de la psychothérapie devient un acte autorisé, veuillez lire Psychotherapy and the controlled act component of psychotherapy (en anglais seulement).

Les étapes suivantes?

Lorsque l'acte autorisé de psychothérapie a été proclamé en 2017, le gouvernement de l'Ontario a accordé aux infirmières une exemption de deux ans avant que l'acte autorisé ne soit rendu obligatoire. Cela signifie que les IA et les IAA peuvent continuer de pratiquer l'acte autorisé sans ordre, jusqu'au mardi 31 décembre 2019.

Cette exemption ne s’applique pas aux IP du fait qu’elles sont en droit de pratiquer cet acte autorisé. Elle ne s'applique pas non plus aux infirmières qui travaillent dans des milieux professionnels où un ordre est requis. Par exemple, la Loi sur les hôpitaux publics exige des infirmières qu'elles obtiennent un ordre pour tout traitement.

Les changements proposés sont désormais dans les mains du gouvernement pour examen. Nous devrions prendre connaissance de leur décision très prochainement.

Nous continuerons de vous tenir informés en publiant des mises à jour sur le site Web www.cno.org, L'excellence et sur notre page Facebook.

Back to Top